«En ville, le rapport au fleuve est caricatural» par Bertrand Stofleth